Paternité et Dépression Post-partum

Même si elle est encore trop souvent méconnue, la dépression postpartum est un phénomène auquel la société est de plus en plus sensibilisée. Souvent associée à la femme qui vient d’accoucher, elle peut aussi être vécue par le nouveau papa.

Comment reconnaître la dépression postpartum?

Même si on connaît bien les symptômes associés à une dépression, la période qui suit la naissance d’un enfant peut être tellement accaparante pour les parents qu’il ne saura pas prendre le temps d’observer l’état de sa santé mentale.

Pour ne nommer que quelques-uns de ces symptômes:

  • Perte d’énergie, d’intérêt et de motivation
  • Insomnie ou Hypersomnie
  • Variations importantes au niveau du poids
  • Difficulté à se concentrer

La dépression postpartum chez les hommes

Dans une vidéo sur postpartum.org, un homme prénommé Allen résume son expérience à une période de stress émotionnel intense avec une vague d’épuisement.

"Mentalement, j'ai perdu le sens de qui j'étais. Physiquement, j'étais épuisé." - Allen

Le changement hormonal chez les hommes est bien entendu différent de celui vécu chez la femme après un accouchement. Toutefois, le temps passé avec le bébé et le stress peuvent affecter les niveaux de testostérone et sérotonine, augmentant significativement le risque de dépression.

Il s’agit d’une période de grands changements et il est tout à fait normal d’avoir de la difficulté à composer avec toutes ces nouveautés. En cas de besoin, il ne faut surtout pas hésiter à rechercher de l’aide professionnelle, que ce soit des ressources privées ou le CISSS de votre région. C’est un investissement (temps et/ou argent) qui vous rapportera gros dans votre vie de papa!

Publications Recommandées